Guide de pêche au bar, au départ d'Arradon.

gros bars et trophées

Les gros bars et gros poissons : dans ce domaine, on raconte beaucoup de choses et les photographies ne racontent pas toujours la vérité. Suivant l’angle de prise de vue et la manière dont on tend les bras,la bête devient énorme… Les souvenirs se construisent ainsi et c’est bien, mais ça ne permet pas de tenir des statistiques objectives. De gros bars, il y en a, mais les poids annoncés sont la plupart du temps farfelus, d’abord parce que les gens n’ont pas de balance ou parce que celles-ci ne sont pas fiables ou adaptées pour porter un objet long et mou qui pend sur chaque côté. Ce qui m’intéresse en fait, c’est la taille et je suis preneur de toute photo de bar dûment mesuré avec une preuve à côté. Petit truc pour avoir une idée objective de la taille, c’est de regarder la main qui supporte la queue : pour des raison d’équilibre, elle est toujours placée au même endroit : les doigts montent-ils jusqu’à la ligne latérale ou pas ? les photos ci-après montrent un peu tous les cas de figure.

De toute ma vie de pêcheur dans le golfe, le plus beau combat eu lieu en 2014 par un pêcheur à bord avec un bar de 5 ,6 kg pris dans peu d’eau avec un morceau d’appât pendant que nous faisions la pause petit déjeuner. Un 5,6kg qui combat dans un mètre d’eau à la limite des goémons, c’est spectaculaire. Le plus beau raté fut toujours aux appâts près de Gavrinis et toujours pendant la pause : un poisson qui prend un appât et déroule en force et tout droit un moulinet équipé de tresse de 20 centièmes avec un bas de ligne en 40. Or le plus gros bar n’a jamais pris plus de dix mètres à mes pêcheurs ou moi-même ; le bar est un poisson qui combat sur place avec des coups de tête violents. Ce n’était pas un maigre (je n’en n’ai jamais vu dans le golfe, mais j’ai la preuve d’en avoir tenu un qui a laissé une emprunte sur un bar que je venais de capturer et qui l’a tenu pendant un moment). La seule solution c’était une raie. Or dans les jours qui ont suivi, pensant être en dehors d’une zone de courant, j’ai dit « c’est drôle on dérive » en regardant l’eau. En fait, on ne dérivait pas, mais c’était une raie qui devait faire près de deux mètres de diamètre qui passait sous le bateau. J’ai revu une autre de la même taille planer au-dessus des parcs de la pointe du Monténo quelques temps après.

Les deux plus grands bars capturés faisaient 91 cm, mais ce n’était pas les plus lourds me semble-t-il. Il y  plus longtemps un bar de 7,2 kg était en tête de mes captures sans que je me souvienne de la longueur. Et le plus beau de 2013 a été pris en novembre au leurre dans 2 mètres d’eau au début d’un tombant : il faisait 86cm

-

gros bar golfe du morbihan

joli bar pris le 09/04/2016

-

pêche au bar

premier gros bar de la saison 2016

-

gros bar du golfe du morbihan

gros bar

-joli poisson au lancer léger

gros bar leurre surface r

gros bar

Très joli bar pris au lancer léger dans très peu d’eau, donc un trophée remarquable pour ce type de pêche (65cm)

-

gros bar

gros bar

-

gros bar

gros bar

gros bar

gros bar

-

gros bar

gros bar

-

gros bar

gros bar

-

gros bar

gros bar

-

gros bar pêche 0005

gros bar

-

gros bar

gros bar 90cm

-

gros bar pêche 0007

gros bar

-

gros bar

gros bar

-

gros bar

gros bar

-

gros bar

gro sbar

-

gros bar pêche 0011-

gros bar

gros bar

-

gros bar pêche 0013-

gros bar pêche 0016-

gros bar pêche 0017-

gros bar pêche 0018-

gros bar

gros bar

-

gros bar pêche 0020

grosse vieille

gros bar

gros bar

--

gros bar pêche 0025-

gros bar

gros bar

-

gros bar

gros bar

-

gros bar

gros bar

-

gros bar

gros bar

-

gros bar pêche 91 cm

gros bar 91cm

gros bar

bar de 81 cm, 27 novembre 2015 au black minnow 14cm