Guide de pêche au bar, au départ d'Arradon.

<< Consulter nos anciennes actualités >>

15/01/2015 Limitation du nombre des captures et fermeture pour les chalutiers pélagiques en période de reproduction

Oui à la limitation des captures à un bar par personne et par jour. Mon expérience, 200 jours par an sur l’eau, m’a convaincu de la nécessité de limiter les prises pour lutter contre les abus de ceux qui pêchent des reproducteurs tout au long de la saison pratiquement tous les jours. Voir les argumentations plus loin. En effet, depuis 2 ans mes prises ont diminué de 75% en cumul : chute essentiellement des bars petits et moyens. En l’absence de reproducteurs, il n’y a plus de petits !

Pour autant, il aurait été sans doute raisonnable de mettre cette limite à deux poissons par personne et faire un moratoire sur les reproducteurs entre 55cm et 65cm par exemple.

Les nouvelles dispositions de la commission européenne prévoyant la fermeture du bar pendant la période de reproduction pour les chalutiers pélagiques, soit du 21 janvier au 30 avril va avoir à terme un impact significatif sur les populations de bars, sous réserve qu’elle ne fasse pas marche arrière et en fonction des zones concernées. Si l’Atlantique reste ouvert, alors les pélagiques iront peut-être tous sur cette zone.

Remplacer par un taille minimum plus grande aurait un impact négatif, puisque les poissons rejetés sont morts de toutes les manières. Pour compenser les chalutiers pêcheraient plus de reproducteurs : ubuesque ! Maintenant ce sont au gouvernement et à l’Europe de prévoir des mesures d’accompagnement pour que ces entreprises puissent s’en sortir. Elles emploient du monde. Cependant si le bar redevient plus abondant, c’est le tourisme et les petits patrons pêcheurs ligneurs qui en bénéficieront. Le bénéfice pour l’emploi serait positif au final, mais il y aurait des difficultés individuelles chez les marins de ces chalutiers pélagiques.

L’Irlande a montré l’exemple de manière magnifique, l’Angleterre suit… Et nous !

Pour les commentaires sur la taille, je renvoie à mes textes précédents.



<< Consulter nos anciennes actualités >>