Guide de pêche au bar, au départ d'Arradon.

<< Consulter nos anciennes actualités >>

01/05/2014 Port d’Arradon : le rôle du CLUPIP

Rôle du CLUPIP au port d’Arradon

  • Le CLUPIPP ou Comité local des usagers permanents des installations portuaires de plaisance est défini par l’article R*622-3, ci-dessous, du code des ports maritimes :
    • « Art R*622-3: Le comité local des usagers permanents du port comprend les titulaires d’un contrat d’amodiation ou de garantie d’usage de poste d’amarrage ou de mouillage et les bénéficiaires d’un titre de location supérieur à six mois délivré par le gestionnaire du port.
    • Leur liste est tenue à jour par le gestionnaire du port. L’inscription sur la liste s’effectue sur la demande de l’intéressé assortie des justifications appropriées.
    • Le comité local des usagers permanents du port est réuni au moins une fois par an par le maire ou son représentant. Il reçoit communication du budget du port. »
    • Le code des ports maritimes prescrit en outre en son article R*621-2 (5°alinéa) que ce CLUPIPP procède à la désignation de ses représentants au conseil portuaire:
    • « Art R*621-5°alinéa: Neuf membres représentant les usagers du port choisis parmi les catégories d’usagers mentionnées à l’article R. *142-5, à raison de trois membres désignés par le président du conseil général et six membres désignés respectivement par la chambre de commerce et d’industrie, le comité local des pêches et le comité local des usagers permanents des installations portuaires de plaisance, constitué dans les mêmes conditions que celles prévues à l’article R. 622-3 et réuni au moins une fois par an par le président du conseil ou son représentant ; le président du conseil général détermine le nombre de sièges revenant à chaque catégorie d’usagers au titre du commerce, de la pêche et de la plaisance, compte tenu de l’importance respective de chacune de ces activités.
    • Les membres du conseil portuaire sont nommés par arrêté du président du conseil général. »

Mon rôle au CLUPIP

Disposant d’un contrat d’usager intuitu personae au port d’Arradon distinct de mon activité professionnelle,  je me suis inscrit au CLUPIP.

J’ai ensuite été élu comme représentant au « conseil portuaire » pour représenter les usagers plaisanciers

Mon but  est de défendre les usagers pour préserver la qualité de la prestation qu’ils reçoivent au port.

Inscrivez-vous librement au bureau du port et transmettez-moi vos coordonnées pour vous tenir au courant.

  • Accessibilité

    • En véhicule

      • parking permanent/ Pass
      • fermeture ou non de l’accès aux pontons, à noter que les vols se font plutôt par la mer
      • sécurité vis à vis des passants lorsqu’on met à l’eau un bateau à la cale de la base
      • opposé à l’ouverture d’une ligne maritime qui ouvre à un développement non maitrisé du trafic routier et des voitures ventouses qui prennent les espaces que nous payons (même espace et zone d’accostage vendus plusieurs fois)
      • . Les passe-droits donnés à la moindre association au dépends des usagers qui payent une prestation
      • etc…
    • en bateau

      • avitaillement à la cale
      • respect des 15 minutes maxi ou le temps de l’avitaillement (affichage visible)
      • pas de sous-location des pontons de la cale à des bateaux de passages ou associations comme ce fut le cas en 2013 ou tout l’accès fut inaccessible un WE.
      • opposé à l’ouverture d’une ligne maritime, puis plusieurs qui bloqueront nos espaces d’avitaillement
  • Sécurité

    • jeunes plongeurs par-dessus les pontons de la cale
    • encombrement des pontons par des baigneurs
    • sécurité envers les vols sur navires
    • remettre des poutres sur la descente pour accostage côté est de la cale
    • nettoyage plus en profondeur de la cale (coquilles d’huitres)
  • Hygiène

    • Nettoyage du port pour sa partie à terre plus régulier (une fois par an actuellement)
    • plus de poubelles et améliorer le nettoyage des gros containers (odeurs en été)
    • interdire les chiens errant qui viennent chaque matin ou qui aboient sur la plage (chien de propriétaires locaux)
  • Commodités

    • Accès à l’eau et à l’électricité sur les pontons
  • Liberté

    • préserver une totale indépendance vis-à-vis du pouvoir politique local et de la Cie des ports

Mots-clefs : , ,



<< Consulter nos anciennes actualités >>